Nigeria : Au moins 43 agriculteurs tués par Boko Haram

Avatar

Avec Agences

, Actualité

Au Nigeria, au moins 43 agriculteurs ont été tués par Boko Haram dans le Nord-est du pays.

Cette tuerie s’est produite dans une rizière située à moins de dix kilomètres de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno.

Le mois dernier, 22 agriculteurs avaient déjà été tués dans leurs champs, situés non loin de cette ville.

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a “condamné le meurtre de ces agriculteurs dévoués à leur travail par des terroristes”, dans un communiqué samedi soir. “Le pays entier est blessé par ces assassinats insensés”, a-t-il ajouté.

Ces attaques ont eu lieu samedi dernier alors que se déroulaient les premières élections locales depuis l’insurrection djihadiste.

Ce scrutin avait été maintes fois repoussé depuis 2008, Boko Haram et sa faction rivale le groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) ayant multiplié les attaques meurtrières pour contrôler une partie du territoire.

Pour cinq circonscriptions situées sur les pourtours du lac Tchad, zone contrôlée par le groupe Iswap, les habitants ont voté ce samedi loin de chez eux, à Maiduguri. C’est dans cette ville et sa périphérie que des centaines de milliers de personnes ont trouvé refuge dans des camps de fortune après l’attaque de leurs villages par des djihadistes.

Environ 2 millions d’habitants ont dû fuir leur domicile, causant une crise humanitaire dramatique, alors que plus de 36 000 personnes sont mortes dans ce conflit qui dure depuis plus de dix ans.

Laisser un commentaire