Monrovia: les Libériens se prononcent sur la durée des mandats présidentiels

Avatar

Avec Agences

, Actualité

Près de 3 millions d’électeurs Libériens étaient appelés ce mardi à se prononcer par référendum sur la réduction de la durée des mandats présidentiels de six à cinq ans.

Ils étaient appelés en effet à approuver ou rejeter certains amendements à la Constitution de 1986, mais aussi à se pencher sur la possibilité pour les citoyens d’avoir la double nationalité.

Cette révision constitutionnelle réduit également la durée des mandats des députés (de six à cinq ans) et de ceux des sénateurs (de neuf à sept ans).

Pour certains membres de l’opposition, le président George Weah essaie d’utiliser ce changement constitutionnel pour prolonger le nombre de ses mandats.

Ils estiment que l’ancien footballeur pourrait être inspiré par les changements constitutionnels dans les pays voisins comme la Guinée et la Côte d’Ivoire, si bien qu’au Libéria les présidents n’ont droit qu’à seulement deux mandats au regard de la constitution..

Toutefois, selon l’Agence de presse AFP, les proches du président Weah nient ces allégations.

Par ailleurs, l’abrogation de l’interdiction faite aux Libériens d’avoir la double nationalité pourrait relancer l’économie du pays profondément affectée par la pandémie du Covid-19.

Selon l’AFP, les personnes nées au Libéria et vivant maintenant à l’étranger pourraient être autorisées à posséder des biens et à investir dans leur pays d’origine.

Le présent référendum est également couplé avec les élections sénatoriales de mi-mandat.

Laisser un commentaire