RDC: Tshisekedi et Kamerhe se retirent de l’accord de Genève

Avec Agences

, Actualité

Félix Tshisekedi estime que “l’acte posé à Genève a été mal compris et rejeté” par sa base.

C’est ainsi qu’il a justifié son retrait de l’accord de la capitale suisse désignant le député Martin Fayulu candidat unique de l’opposition.

Ce revirement fait suite à des manifestations des militants de l’UDPS, le parti historique de l’opposition suite à cette désignation.

Dans la foulée, l’opposant Vital Kamerhe, a lui aussi annoncé son retrait de l’accord de Genève.

L’ex-président de l’Assemblée nationale a lui aussi subi les pressions de ses partisans qui ont également manifesté dans plusieurs villes à travers le pays.

A dix jours du lancement officiel de la campagne électorale, c’est donc un nouveau rebondissement.

Pour la première fois, l’opposition congolaise avait réussi à s’accorder sur un candidat commun pour maximiser ses chances de remporter cette présidentielle à un seul tour.

Mais cette union affichée à Genève, a duré moins de vingt-quatre heures.

Des élections générales sont prévues le 23 décembre prochain.

Les Congolais sont invités à choisir leur nouveau président ainsi que leurs députés.

Face à Emmanuel Ramazani, le candidat choisi par le président sortant Joseph Kabila, une vingtaine d’autres personnalités briguent également la magistrature suprême.

Laisser un commentaire